UN CAVALIER PAS ORDINAIRE: EDOUARD CHAUTARD

Plus de 1000 km en 50 jours en Nouvelle-Calédonie

Edouard Chautard nous a contacté par mail suite à un commentaire sur notre site sur le fait que les selles western n'étaient pas adaptés pour la randonnée. Y était joint une photo d'une splendide selle de type western avec des attaches en veux-tu en-voilà et tout un équipement pour le voyage.

Quelques mois plus tard un autre message demandait un devis concernant le modèle Mustang avec une suite impressionnante de modifications, des dés à rajouter un peu partout, des renforts etc... le tout accompagné de recommandations et dessins à l'appui ! Il était en tout cas bien précisé que la selle n'était pas destiné à des ballades sur les plages de Nouvelle-Calédonie mais à du voyage pur et dur ...

C'est ainsi que nous avons fait connaissance avec Edouard Chautard. Il y a peu, nous avons reçu ce message laconique que nous vous livrons tel quel:

*** Météorologie ***

Départ sous trois gouttes de pluie... Ensuite, que du soleil, du soleil, et encore du soleil. cliquez pour agrandir !

*** Les chevaux ***

Des chevaux à qui l'on voit un peu les côtes au départ, et qui sont bien remplumés dès la deuxième semaine de trajet.

De gros problèmes de gale sur le dos des chevaux à cause de la macération de la peau et de la sueur (on est en pays tropical).

Un cheval un peu blessé et rapatrié la première semaine. Un cheval acheté en cours de route. Deux chevaux ajoutés vers la fin.

*** Trajet ***

Environ 1050 km couverts sur 50 jours. Des étapes en moyenne de 30 km par jour. Des étapes à 45 km de temps en temps (52km maxi)

Une majorité de pistes carossables. Des incursions dans la chaîne centrale sur des zone sans piste. cliquez pour agrandir !

*** Les bivouacs ***

Souvent dans les villages, sur les places publiques ou les campings. De temps en temps chez l'habitant ou dans les écoles.

Quelques nuits dans les tribus (on a dormi dans une case...). Et aussi gîtes pour lessive et décrassage profond.

*** Les rencontres ***

Difficiles à qualifier. Parfois fantastiques (trop). Parfois désagréables. Dès fois très bizares. On en croise des urluberlus sur le chemin de nomades !...

Quelques problèmes d'insécurité, mais rien de grave (j'ai encore mes roupettes).

*** Santé des cavaliers ***

Le physique assez fatigué, mais qui supporte bien et qui s'habitue à tout. Rien de grave, un petit mal de crane, une petit mal de ... fesse (pour rester correct...) Le côté psychologique... alors là !!! Trèèèès fatiguant.

Aux aguêts 24h/24h pour surveiller les chevaux, des problèmes sans solution à résoudre tous les jours (y'a des solutions...).

Entente parfaite durant tout le trajet.

*** Bilan chevaux ***

cliquez pour agrandir En pays tropical, 30km par jour, c'est beaucoup trop. Les poils du dos ne résistent pas avec la sueur, et un cheval sans poils sur le dos, c'est un cheval foutu (pour la monte). Les chevaux sont néamoins revenus en excellente santé.

5 ans c'est trop jeune, 13 ans c'est trop vieux.

 

*** Bilan cavaliers ***

C'est sûr, on repart ! On ne sait pas quand, mais ça sera au plus tôt ! (voir bilan finance )

*** Bilan matériel ***

Pas de gros défaut. Le matériel avait déjà été testé et mis à rude épreuve lors de sorties précédentes.

Les caisses en ralide sont un peu lourdes (7kg pièce).

Si Guichard nous fait un prix sur la prochaine selle, on fera de la pub pour lui parce que sa selle vaut le coup ...

*** Bilan finance ***

Aïe !!! ( en cours ). De ce résultat dépendra le prochain départ...

 *** Conclusion ***

 A Bientôt, Edouard.

PS: Edouard Chautard est équipé d'une superbe MUSTANG

DERNIERES NOUVELLES: EDOUARD et CARINE sont actuellement repartis pour 1 an de voyage sur la BNT (Bicentennial National Trail): la plus ancienne piste de transhumance du bétail en Australie !

Retour vers "les voyageurs à cheval"

Accueil Général