La cavalière de Compostelle

Béatrice avait déjà l'habitude de randonner, mais c'est la première fois qu'elle décide de franchir une étape supplémentaire en partant seule avec son cheval sur un trajet beaucoup plus long : 23 avril au 23 mai 2000.

1 mois pour aller de St Jean-Pied-de-Port à St Jacques-de-Compostelle avec Gladys , une splendide jument de 6 ans.

Cette rando se révélera être avant tout un vrai pélérinage et donc une aventure humaine (au sens large !) dont naitra un livre passionnant : "800 000 Foulées pour Compostelle - Une jument et une fille pour Compostelle"

Cette année, Béatrice voulait aller encore plus loin : Rome lui tendait les bras. En effet, traditionnellement, les 3 pélérinages que devait effectuer un croyant, étaient: St Jacques, Rome et Jérusalem.

Malheureusement, l'actualité du moment en a décidé autrement: la circulation interdite des animaux au printemps dernier et surtout la folie qui s'est emparé de l'Italie avec le vol de centaines de chevaux destinés à la boucherie clandestine à fait reculer Béatrice qui tient trop à sa jument pour prendre un tel risque, et on l'a comprend !

Ce sera donc que partie remise pour cette année et Béatrice a décidé de faire la partie française du pélerinage de St Jacques, c'est-à-dire Le Puy-en-Velay jusqu'au col de Roncevaux.

Cette décision, qu'on imagine douloureuse quand on pense à toute la préparation faite pour "rien", témoigne de la sagesse du randonneur qui doit savoir prendre les bonnes décisions quand il est encore temps !

Partie le 4 mai de Le Puy-en-Velay, Béatrice a suivi au plus près l'ancien chemin de St Jacques: St Chély d'Aubrac, Espalion, Estaing, Conques et Figeac.Arrivée à Cahors, puis descente sur Moissac et direction les Landes: Beaumont, Aire-sur-l'Adour. Jonction avec le chemin qui arrive de Chartres à Ostabat. Enfin (?) les Pyrénées à St Jean-Pied-de-Port puis le col de Roncevaux. Soit 1 mois de voyage avec ses surprises, ses joies et ses déceptions mais au final une aventure extraordinaire entre une cavalière et sa jument !

Bientôt un petit commentaire sur le périple de Béa et la présentation de son dernier livre: un carnet de bord avec pleins de trucs et astuces sur la rando:

"Le petit caballo,destiné aux pélerins à cheval"

Pour commander son livre , la page web de Béa: http://www.beatriceangele.com

cliquez pour agrandissement cliquez pour agrandissement cliquez pour agrandissement cliquez pour agrandissement

cliquez pour agrandissement
Question sellerie : Béatrice après avoir fait un essai à domicile a choisi une splendide Montségur Classic gold avec une corne au pommeau. La matelassure a été épaissie un peu sur le devant car sa jument Gladys a un garrot bien sorti, et l'amortisseur de dos (incorporé dans la selle) a été réalisé dans un nouveau matériau particulièrement léger et d'une très forte capacité de revenir à sa position initiale et d'amortissement. Nous avons fabriqué un monosac avant plus long que d'habitude et un bissac arrière avec 2 sanglons d'attache (au lieu de 3, ce qui est toujours un peu long à défaire !). Le porte-manteau est en cuir retourné et fermé par un long velcro plus 2 boucles. La peau des sacoches est une nouvelle peausserie qui a reçue un traitement hydrofuge tout en absorbant la graisse (ce qui n'est pas toujours le cas). Elle est particulièrement souple et résistante. Le sanglage de la selle nous a posé quelques problèmes mais qui sont normalement résolus: Béatrice a voulu une sangle américaine à brins avec des ardillons pour éviter les noeuds de cravate.

Le tapis est notre nouveau modèle en feutre de laine naturelle, grande taille, qui protège intégralement la jument du paquetage. Ajoutons un porte-carte en toile enduite et une gourde ronde : on aura presque fait le tour.

  Retour vers "les voyageurs à cheval"

Accueil Général